Zoosk : le site de rencontre simple mais efficace

Zoosk.com, à son lancement en 2007, est arrivé sur un marché de la rencontre sur le web qui était en plein essor. Là où plusieurs concurrents ont depuis plié le genoux et se sont fait racheter par les orges du secteur, ou ont simplement jeté l’éponge, le site a perduré et reste toujours présent presque 10 ans plus tard. Voyons les arguments qui lui ont permis de tenir sur la durée dans un domaine très concurrentiel.

Un Freemium modèle du genre ?

Pour s’attirer la sympathie du grand public, la stratégie adoptée par Zoosk depuis ses premiers pas a toujours été simple. S’inscrire à Zoosk (avec Zoosk via Facebook, ou par formulaire) et l’utiliser de façon basique, c’est entièrement gratuit. Un utilisateur gratuit obtient l’accès à la gestion de son profil, peut consulter les profils d’autre membres, voir si ils sont en ligne, leur envoyer des « clins d’oeil », répondre à un nombre limité de mails et faire des recherche sur plusieurs critères. Mais dès lors que l’on souhaite aller un peu plus loin, quand on a trouvé un profil particulièrement intéressant et que l’on veut contacter cette personne, il faut alors passer par un abonnement.

Seuls les abonnés peuvent en effet participer au Chat du site, répondre aux mails de façon illimitée, ou profiter de la très bonne fonction SmartPick, qui est la principale originalité du site.

La fonction originale Zoosk

Smartpick, c’est un processus automatisé intégré à Zoosk qui analyse vos habitudes de navigation sur le site. Certains sites se basent sur des tests d’affinité pour vous proposer des profils compatibles, Zoosk recherche cela de façon invisible, sans jamais vous demander de remplir un formulaire. L’algorithme du site surveille en fait les profils que vous visitez, les propositions de son Carrousel que vous appréciez, et apprend petit à petit à mieux vous connaitre. Plus vous êtes engagé sur le site et utilisez toutes ses fonctions, plus il aura de chances de trouver les bons profils à vous proposer en priorité. Cela peut parfois aboutir à des situations cocasses, si vous avez associé votre compte Facebook à votre profil Zoosk, où le site vous proposera de rencontrer un de vos amis FB. Mais l’idée reste en général bien intégrée et assez pertinente, profitant d’une base de millions d’utilisateurs à travers le monde.

Cette fonction aurait très vite pu tourner en désavantage si l’utilisation du site s’était avérée laborieuse, mais c’est heureusement une interface très bien étudiée qui est proposée à l’internaute. Le design est simple, peut-être un peu trop basique de nos jours, mais affiche tous les liens vers profils et fonctions de façon claire. La visite de profils est une expérience plaisante sur PC, mais aussi sur les smartphones et tablettes grâce à des Zoosk app complètes et une version web optimisée pour mobiles.

Douleur au porte-monnaie

Cependant, même si l’expérience générale de l’utilisateur est agréable, on pourra regretter certains choix qui ont été faits par les responsables de Zoosk quant à la monétisation du site. Car les formules d’abonnements, qui sont proposées à des prix plutôt corrects, n’offriront pas l’accès à l’intégralité des fonctions du site ! Certaines options, comme le déverrouillage des recommandations du carrousel ou les accusés de réceptions pour les messages, ne sont accessibles qu’avec l’achat supplémentaire de « crédits Zoosk ». On a donc parfois la désagréable impression de payer pour des options qui devraient nous êtres offertes avec un abonnement payant.

Un abonnement qui, à l’instar de ce qui se fait sur d’autres sites « Freemium », est aussi renouvelé automatiquement si vous avez choisi des méthodes de paiement qui le permettent. Attention donc à bien surveiller votre abonnement si vous avez payé par Carte bancaire, par Paypal ou par prélèvement automatique. Arrêter d’utiliser le site ne sera pas considéré comme vous désabonner à Zoosk. Cela n’amènera pas l’arrêt de vos prélèvements mensuels si vous ne le spécifiez pas dans vos paramètres !

L’inconvénient d’un site à l’étranger

Et si cette situation de prélèvement non désiré venait à se produire, il vous faudra alors vous armer de patience et d’un minimum de connaissances en anglais pour vous en sortir. La version « Zoosk.fr » du site ne proposant qu’une FAQ pour aider les internautes rencontrant des problèmes, il faudra téléphoner à Zoosk sur une ligne internationale (en Angleterre ou aux USA) pour obtenir un employé du service client qui sera en mesure de vous aider.

Au final, si Zoosk a pu perdurer après toutes ces années malgré une expérience qui ne diffère pas énormément de celle proposée par la concurrence, c’est parce que ce site reste un service qui fait preuve de constance. Il ne fait rien d’exceptionnel, reste dans la norme pour les options offertes aux comptes payants, mais ce qu’il fait il le fait bien. C’est une valeur sûre qui inspire la confiance, sur laquelle on a la garantie de trouver des contacts à qui parler sans risquer de se faire harceler ou arnaquer à tout bout de champ.

Zoosk (Zoosk.com)

Zoosk (Zoosk.com)
6.7

Fonctions et design

7/10

Simplicité d'utilisation

8/10

Qualité des profils

7/10

Popularité

7/10

Service Client

5/10

Le Positif

  • Les fonctions proposées aux comptes gratuits
  • Des utilisateurs un peu partout dans le monde
  • Très simple d'utilisation sur PC et Mobiles
  • Des prix raisonnables
  • Les smartpicks

Le Négatif

  • Les
  • Le service client présent... mais en Anglais
  • Le renouvellement automatique des dépenses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *