Lovingeek : pour trouver l’amitié plutôt que l’amour

lovingeek-test

Lovingeek est un site de rencontre geek lancé en 2013, dont l’objectif est clairement affiché dans son nom. Il veut apporter l’amour aux geeks et geekettes de France. S’est-il donné les moyens d’atteindre cet objectif ? Réponse dans notre test.

Lovingeek : inscription et abonnement

Au premier accueil de l’internaute, après son inscription (très simple et rapide), un Lovingeek gratuit en apparence est mis en avant. On peut visiter les profils de tous les membres, jeter un oeil à toutes les fonctions du site, mais on réalise assez rapidement que tout cela n’est qu’en mode lecture uniquement. Pour pouvoir devenir un membre actif et participer aux discussions il faut obligatoirement passer par un Lovingeek payant.

Les deux deux formules d’abonnement, pour 1 mois ou 1 an, ouvrent l’accès illimité à toutes les options du site. Pour environ 15€/mois (1 mois) ou moins de 3€/mois (12 mois, pour environ 30€ total), les Geeks de tout poil pourront accéder à : des messages illimités, la rédaction d’articles de blog, l’écriture de messages sur le forum et la participation aux discussions de chat privé.

La souscription d’un abonnement sera donc vite nécessaire si on veut contacter qui que ce soit, ce qui est d’autant plus évident lorsqu’une jeune et jolie « geekette » prend contact avec vous cinq minutes après votre inscription… lorsque votre profil est encore vierge… et tente de vous faire dépenser vos deux messages offerts gratuitement pour votre période d’essai de 24 heures

Un design qui laisse à désirer

Dans son interface au design « passable » même si personnalisable (on s’attendrait à mieux, à plus moderne, pour un site dédié aux geeks), on pourra trouver des profils théoriquement complets, mais qui sont souvent insatisfaisants. Lovingeek ne forçant pas ses utilisateurs à compléter leur fiche personnelle, la majorité des utilisateurs ne donne presque aucune information sur leur personne après leur inscription.

Et puisque l’on parle des utilisateurs, ils est évident que quand on dit communauté de geek, on dit forcément âge moyen assez jeune. Sur Lovingeek, 99.99% des abonnés ne dépassent pas les 40 ans. La majorité se trouve dans une tranche d’âge allant de 20 à 35 ans et est assez active sur le site. Mais, puisqu’il y a toujours un mais, c’est aussi une communauté relativement étroite et très déséquilibrée. Après notre inscription, lorsque nous avons voulu jeter un oeil aux profils de tous les membres présents en définissant des termes de recherche les plus larges possible, Lovingeek nous a retourné un résultat décevant : seulement 1134 femmes, contre 7015 hommes.

Une vraie fête à la saucisse

Les hommes étouffent donc les femmes dans leur présence à 7 contre 1 (bonne chance dans vos approches messieurs avec aussi peu de prétendantes) et, si on retire les inévitables profils abandonnés depuis plusieurs mois ou années… la perspective de rencontre amoureuse devient mince. Avec une communauté aussi réduite et sans parité, on aura plus souvent tendance à trouver des « amis » avec qui partager ses passions de geek.

Le site aurait d’ailleurs pu se rattraper sur cet aspect, lorsqu’il s’agit de faciliter les contacts amicaux, mais il retombe là aussi légèrement à côté de la plaque. Non seulement il fait tout cela en nous faisant payer, là où des forums spécialisés le font gratuitement, mais les outils censés construire une communauté sont devenus un « no man’s land » depuis quelques temps.

Le forum est à l’abandon, avec son sujet le plus récent étant une discussion… à propos de la mort du dit forum. Les blogs sont utilisés par une poignée d’utilisateurs (toujours les mêmes) qui y postent une fois par mois dans le meilleur des cas. Le calendrier des évènements de membres sert surtout de publicité et de rappel pour les grosses conventions de l’hexagone (Japan Expo, Paris Gaming, …).

L’activité se concentre principalement dans les chats privés, ce qui donne au site une impression de zone désertique où tous les habitants restent reclus dans leurs abris.

Abandonné même par ses parents ?

Et si vous vous y inscrivez avec l’espoir de voir cette situation s’améliorer grâce à l’intervention des créateurs du site, de modérateurs ou d’administrateurs, vous pouvez abandonner cette idée. Le forum, censé être le mode de communication numéro 1 entre utilisateurs et l’équipe du site, nous montre ce à quoi il faut s’attendre. Dans sa partie suggestion/hotline, le seul compte administrateur qui répond aux doléances des membres le fait de façon très, très sporadique : son message le plus récent remonte à Janvier 2016, pour un problème qui était toujours d’actualité plusieurs mois plus tard à l’été 2016.

Notre avis sur Lovingeek est sans équivoque. Si vous voulez vous y inscrire pour trouver l’amour, il vous faudra deux choses pour arriver à quoi que ce soit : de la chance et une maison/appartement dans une grande ville de France. Autrement, vous pourrez vous rabattre sur son aspect communautaire… en acceptant de payer pour discuter sur un forum mort et suivre les blogs pas toujours éclairés de quelques membres.

Lovingeek (Lovingeek.com)

Lovingeek (Lovingeek.com)
4.2

Fonctions et design

4/10

Simplicité d'utilisation

7/10

Qualité des profils

4/10

Popularité

4/10

Service Client

2/10

Le Positif

  • L'inscription gratuite avec essai de 24h
  • Les abonnements à un prix imbattable
  • Les profils détaillés...

Le Négatif

  • ... mais souvent ignorés par les membres
  • Les blogs peu utilisés
  • Le forum à l'abandon
  • Les modérateurs et admins qui mettent des mois à intervenir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *