Jetunoo : mariage garanti pour les catholiques du web ?

jetunoo-test

Jetunoo, lorsqu’il vous accueille pour la première fois, vous fait une grande promesse en se présentant comme le « site pour le mariage chrétien ». Quels arguments et quels outils sont à la disposition de l’internaute catholique pour faire la rencontre qui changera sa vie ? Nous y avons jeté un oeil.

Les arguments Jetunoo

Jetunoo.fr, site de rencontre catholique parmi tant d’autres, a-t-il ce qu’il faut pour fidéliser ses visiteurs et les inciter à utiliser ses services pour trouver l’amour ? Au premier coup d’oeil, on aurait tendance à dire oui. Le site se présente bien, avec un design agréable sans être exceptionnel. Il paraît accueillant et donne envie de l’utiliser. Mais dès qu’on passe par sa catégorie « Membres » pour y faire des recherches, on remarque son premier souci.

Comme la plupart des autres sites de rencontre religieux, sa communauté est assez mince. Avec une recherche large, incluant tous les âges dans toutes les régions, nous n’avons eu de résultats que pour 900 profils de femmes environ, et moitié moins d’hommes. Une situation qu’il est difficile de tourner en quelconque avantage, peu importe la qualité du site et des profils croisés.

Les membres et leurs profils

Des profils, justement, qui contiennent des détails assez conséquents notamment grâce aux formulaires d’affinités auxquels les membres peuvent répondre. Mais l’expérience utilisateur se résumera à des recherches très vagues.

En effet, le site dispose de plusieurs fonctions plaisantes même si classiques au final (Messagerie, Favoris, « Idéal » pour les profils aux affinités similaires et « Flash » quand on éprouve un coup de coeur), mais pêche sur le point le plus important : la recherche. Quand on veut explorer sa liste de membres, on est confronté aux limites évidentes du moteur de recherche de Jetunoo. Les seuls critères de recherche définissables : Pseudo, Age, Pays et Département. Et étant donné que 99% des membres sont situés en France (Métropolitaine ou DOM-TOM), on pourrait supprimer totalement cette recherche et avoir un site au fonctionnement identique.

Les bons points

Ce qui joue par contre clairement en faveur de Jetunoo, c’est lorsque l’on s’intéresse au coaching personnalisé qu’il propose (par Skype) et à ses applications sur Android et iOS. Celles-ci sont régulièrement mises à jour (dernière MàJ en Octobre 2016 pour la version iOS par exemple) et gagent de l’activité du site et de ses responsables. Ce qui n’est pas une évidence quand on observe le site (aucun moyen de voir la date de dernière connexion d’un compte), les méthodes de contacts du service client (seulement une adresse mail comme contact) ou ses réseaux sociaux : les derniers messages postés en 2014 sur Jetunoo Facebook et Google+ ne nous avaient pas rassurés avant notre inscription.

Enfin, question finances, ce site de rencontre catholique fait dans le raisonnable, avec un abonnement pouvant s’étaler sur 6, 3 ou  1 mois, passant de 13.9€/mois à 29.9€/mois selon la durée choisie. Pas très cher et encore heureux, puisque sans cet abonnement (sans renouvellement automatique) on se retrouve forcé à faire ses recherches à l’aveugle sur Jetunoo : les photos des profils ne sont visibles que pour ceux qui ont souscrit un abonnement.

Au final, Jetunoo s’avère être un site auquel on peut faire confiance pour appuyer sa recherche de l’âme soeur sur le web. Il ne sort pas énormément de l’ordinaire, n’a pas une communauté très étendue, mais se pose comme un portail où les plus fervents croyants pourront se retrouver, converser et peut-être plus si affinité.

Jetunoo (Jetunoo.fr)

Jetunoo (Jetunoo.fr)
5.6

Fonctions et design

5/10

Simplicité d'utilisation

7/10

Qualité des profils

7/10

Popularité

4/10

Service Client

5/10

Le Positif

  • Pas mal de fonctions utiles
  • Le coaching par Skype
  • Les profils détaillés
  • Le prix raisonnable des abonnements
  • Les applications mises à jour

Le Négatif

  • L'abonnement obligatoire pour voir les photos
  • La recherche inutile car trop simple
  • Le très petit nombre d'inscrits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *