EliteRencontre : les promesses d’amour d’élites sont-elles tenues ?

elite-rencontre-test

EliteRencontre, pour se démarquer de la concurrence, a visé dans sa communication une communauté aisée, diplômée et ayant un emploi plus que confortable. Cette stratégie est-elle vraiment bien appliquée et efficace ? Aurez-vous votre place dans « l’élite » de ce site ? La réponse est ici.

Plutôt qu’un site de rencontre, EliteRencontre devrait être comparé à une agence matrimoniale en ligne pour les plus aisés, ceux que l’on appelle généralement les « CSP+« . Si ce concept d’Agence Matrinoniale sur le web vous dit quelque chose, c’est normal : il s’agit du même principe que celui de eDarling, qui appartient au même groupe.

Et qui dit même groupe dit forcément reprise de plusieurs idées, fonctions et design. Et, malheureusement, reprise de pas mal de défauts également.

EliteRencontre = eDarling ?

Le principal point commun entre les deux sites, entre EliteRencontre et eDarling, sera bien sûr leurs tests de personnalité. Si vous vous inscrivez sur les deux sites, vous  retrouverez exactement les mêmes questions, dans le même ordre, sur les mêmes formulaires imaginés par des universitaires Anglais. Si vous voulez répondre sincèrement, et donc vous donner plus de chance de trouver l’âme soeur, il vous faudra plus de 30 minutes de libres pour apporter toutes les réponses nécessaires sur : votre caractère, votre vie personnelle, votre vie professionnelle.

Une fois que l’on est inscrit et que l’on a répondu aux questions obligatoires du formulaire, on peut alors commencer à explorer le site, découvrir sa communauté, grâce à un site au design assez plaisant et des profils qui font leur possible pour protéger notre vie privée.

L’atout communauté

Une communauté qui constitue un autre de ses très bon points. Elle est assez forte, en France comme ailleurs dans le monde, et on y trouve un peu plus facilement des trentenaires (30-40 ans) que sur des sites comme Parship ou eDarling ou l’âge moyen est un peu plus élevé. Le marketing orienté sur la cible des personnes actives, avec situation stable et bons revenus aide beaucoup à garantir cette présence de membres de cette tranche d’âge. Les hommes et les femmes auront d’ailleurs tous autant de chances de trouver leur bonheur, la communauté étant équitablement partagée entre la gent féminine et masculine d’après EliteRencontre.

Encore une fois, si cela vous semble être du déjà vu, c’est tout à fait normal si vous avez déjà fait l’expérience eDarling ou que vous avez consulté notre test de ce site. Tout ce qui est présent d’un côté l’est aussi de l’autre : blog/magazine conseil, propositions de profils, matching par affinité, service client et modérateurs actifs, etc. Tout ce qui est fait par un site l’est aussi par l’autre… et cela se vérifie aussi malencontreusement pour leurs défauts.

Des défauts qui auraient pu être évités

Au lieu de reprendre une formule déjà connue et d’améliorer les défauts constatés au préalable, le groupe responsable des deux sites a plus ou moins procédé à une séance de copier/coller en mettant sur pied les deux plateformes.

Comme sur eDarling, les abonnements proposés sont assez onéreux : 100€ mensuel, descendant à 25€/mois pour un abonnement annuel (soit 300€ pour un an). Ils sont renouvelés automatiquement si on n’opte pas pour un paiement par chèque ou un prélèvement, ou si on oublie d’annuler son inscription dans les temps. Des fonctions très utiles, comme télécharger EliteRencontre sur mobile et se servir de l’application, sont réservées aux membres payants.

Et à ces défauts partagés avec son site jumeaux, EliteRencontre vient ajouter quelques menus problèmes qui pourraient lui porter le coup de grâce dans votre évaluation personnelle de son intérêt.

Pas si Elite que ça ?

EliteRencontre cible les célibataires au train de vie aisé, c’est ce qui est vanté dans ses publicités, mais cela ne fait souvent pas long feu. Lorsque l’on s’y abonne, les profils proposés par le site finissent par vite s’essouffler. Ils sont au départ parfaitement adaptés aux réponses données aux questions de votre inscription, mais finissent par inclure une cible plus large. Faute de nombre suffisamment important de profils « CSP+ », on se retrouve vite à court de cadres dans de grandes entreprises et on commence à explorer les listes de non-diplômés. Ils ne sont évidemment pas des pestiférés à éviter en amour, mais ce n’est pas la perspective qui nous a été vendue par le site, qui au final n’est composé que d’environ 60% de cadres et diplômés.

EliteRencontre (EliteRencontre.fr)

EliteRencontre (EliteRencontre.fr)
7.4

Fonctions et design

6/10

Simplicité d'utilisation

8/10

Qualité des profils

7/10

Popularité

8/10

Service Client

9/10

Le Positif

  • Les très bons tests de personnalité
  • Le mag conseil
  • Le service client et la modération très présents
  • La communauté importante...

Le Négatif

  • ... mais pas aussi Elite qu'annoncé
  • L'appli mobile réservée aux Premium
  • Les propositions qui reviennent rapidement aux profils qui ne vous correspondent pas
  • Le renouvellement automatique des abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *