AsianDating : la rencontre asiatique créée à la chaîne

asiandating-test

AsianDating, site de rencontre asiatique utilisé un peu partout dans le monde, fait partie du réseau de sites rencontre CupidMedia. Partageant beaucoup de qualités et de défauts avec ces sites, présente-t-il tout de même des particularités qui marquent sa différence ? Voici ce que nous avons pu constater en réalisant un test de Asian Dating.

Dès le départ, en arrivant sur AsianDating, celui qui a déjà fréquenté un ou plusieurs autres sites gérés par CupidMedia (Muslima, JapanCupid, InternationalCupid, …) se sentira comme à la maison. On retrouve ici le même design (correct mais pas exceptionnel), les mêmes fonctions, la même facilité dans sa prise en main. Après votre inscription gratuite, vous n’aurez aucun mal à utiliser ce que le site met à votre disposition.

Les fonctions AsiaDating

Le chat, la messagerie privée, les « Flashs » à envoyer aux autres membres, tout fonctionne comme sur les autres sites appartenant à la même famille. C’est simple, ça va à l’essentiel et c’est efficace. Le strict minimum des fonctions auxquelles on s’attend sur un site de rencontre sont là et sont correctement mises en place. On regrettera juste que pas grand chose de spécial n’ait été tenté pour rendre unique l’expérience de l’utilisateur sur AsianDating.

Car si vous pouvez aller plus loin que l’exploration basique, avec deux offres d’abonnement à un prix raisonnable (Or et Platine), débloquant quelques options avancées, celles-ci ne font pas dans l’originalité. En payant on s’offrira : l’accès à des discutions sans limites (avec les membres payants et gratuits); l’utilisation sans limite de la messagerie; des avantages pour son profil; des traductions (hasardeuses) des profils dans sa langue; le déblocage de fonctions de recherches avancées (pour les critères indiscrets type mensuration sur AsianDating).

Le tout fonctionne plutôt bien, permet de filtrer avec une grande précision les profils (relativement détaillés) retournés à chaque recherche, mais ce n’est pas avec cela qu’on aura le sentiment de se trouver sur un site vraiment pensé à 200% pour les rencontres asiatiques.

Communauté : le point fort du site…

Heureusement, si cela ne se ressent pas dans son fonctionnement, le contenu du site correspond plutôt bien à ce qui nous est vendu avant inscription.

Parmi les centaines de milliers de comptes enregistrés sur le globe, une bonne partie est régulièrement active. Pendant notre test, nous avons constamment observé entre 2000 et 2500 personnes connectées en Live, se trouvant aussi bien en France qu’en Chine, aux Etats-Unis ou en Indonésie.

La proportion d’asiatiques dans sa population, par rapport aux nombre de « Caucasiens » ou autres origines, est flatteur pour AsianDating. Contrairement à certaines plateformes que nous avons testé et qui n’ont rien d’un site de rencontre asiatique, ceux qui veulent rencontre exclusivement des personnes d’origine asiatique auront de fortes chances d’atteindre leur but ici.

… si on s’ouvre à l’étranger

Il faudra juste être prêt à communiquer (et plus si affinité) avec des hommes et des femmes situé(e)s à l’étranger. Ce que le site met bien d’ailleurs en avant avec le critère « Prêt à déménager » affichable sur les profils, où l’on peut préciser si un déménagement à l’étranger est possible ou non pour soi.

Car même si des milliers de profils sont situés en France, ceux-ci appartiennent en grande partie à des hommes et femmes qui n’ont rien d’Asiatique. Pour trouver cela, il y a de fortes chances que vous soyez obligé de passer par des recherches à l’étranger.

Correct dans tout ce qu’il fait, sans faire quoi que ce soit d’extravagant ou de bien marquant, AsianDating.com est une solution à recommander pour ceux qui savent ce qu’ils veulent dans leurs relations amoureuses. Et qui sont capables de tenir des conversations en Anglais…

Comme nous l’avions noté pour Muslima avant lui cependant, n’oubliez pas que le site est géré par une société basée en Australie. Le contact avec le service client peut donc s’avérer parfois problématique, même si du personnel qualifié a été engagé pour répondre aux questions d’utilisateurs dans plusieurs langues.

AsianDating (AsianDating.com)

AsianDating (AsianDating.com)
7

Fonctions et design

7/10

Simplicité d'utilisation

9/10

Qualité des profils

8/10

Popularité

7/10

Service Client

5/10

Le Positif

  • Un site simple à utiliser
  • Les profils bien détaillés
  • La fonction de recherche complète

Le Négatif

  • Le ratio d'Asiatiques pas génial en France
  • Le service client en Australie
  • Aucune originalité par rapport aux autres sites

1 réflexion sur « AsianDating : la rencontre asiatique créée à la chaîne »

  1. Fonctions et design

    3.90

    Simplicité d'utilisation

    7.20

    Qualité des profils

    6.00

    Popularité

    8.30

    Service Client

    5.20

    J’ai pas mal pratiqué ce site. Le problème reste qu’en réalité il s’adresse avant tout aux expats, ou aux aventuriers connaisseurs de tel ou tel pays (particulièrement des Philippines d’où viennent en massive majorité les adhérentes). Car ce n’est pas évident de bouger et aller faire la bise à l’autre bout du monde à quelqu’un qu’on n’a encore jamais rencontré, sans connaître une personne ressource entre les deux familles, plus le coût prohibitif et les problèmes de sécurité. Dépaysement garanti toutefois. Du coup on a tendance à aller se rabattre sur les adhérentes habitant la France, mais beaucoup ne répondent pas, ont des critères hyper restrictifs (genre pas plus de 2 ans d’écart d’âge) ou sont injoignables, ou encore les échanges ne durent qu’un jour et puis tout s’arrête. Sans parler des « brouteurs » africains et autres décidément inévitables mais pas omniprésents. Je confirme qu’il y a très peu de profils asiatiques dans notre beau pays. Pas mal de filles occidentales, les plus jeunes surtout, gavées de manga et « d’anime », ne rêvent que de rencontrer un bel Asiatique mais ne se donnent pas beaucoup de mal pour aller le chercher.
    Concernant la fréquentation, on n’a encore jamais fait mieux. Les deux sexes sont bien représentés. Attention aux travestis, fréquents aux Philippines, mais beaucoup préviennent dans leur profil (« ladyboys » ou « bakla » en tagalog). Et il y a beaucoup d’inscrits, réellement actifs.
    Pour ce qui est du site, rien de révolutionnaire en effet. La fonctionnalité webcam, qui ne vaut pas Skype ou iChat, n’a jamais fonctionné chez moi (sous Safari). Et j’ai constaté une récente dégradation : les photos perdent en qualité, même comme membre payant on ne peut les voir en haute définition, contrairement à ce qui était le cas les années précédentes. Quand on tente d’en agrandir une ça ne fonctionne pas ou alors le résultat est pixellisé à mort. Du coup, compte tenu que cela coûte quand même 58 € pour 3 mois (abonnement « Silver »), j’ai fini par perdre mon intérêt faute d’avoir rencontré qui que ce soit pendant tout ce temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *