AsiaFriendFinder : une belle apparence trompeuse ?

En découvrant pour la première fois AsiaFriendFinder, l’internaute à la recherche d’un site de rencontre asiatique s’attendra probablement à un site en qui il peut placer toute sa confiance. Sa page d’accueil inspire la confiance et le professionnalisme. Qu’en est-il de cette première impression une fois que l’on est inscrit ? Voici ce que l’on a constaté en testant ce site anglais du réseau Friend Finder.

Le groupe auquel appartient le site AsiaFriendFinder, ça se voit au premier coup d’oeil, est un habitué des sites de rencontre. En appliquant la même méthode que sur ses autres plateformes, il a offert ici aux célibataires à la recherche d’un amour asiatique un service qui paraît très solide.

Le site de rencontre asiatique idéal ?

Son design colle bien avec les tendances récentes observées sur le web, ou des pop-up et des menus agréables à l’oeil ont remplacé les amas difformes de liens d’autrefois. Les éléments les plus importants sont accessibles directement sur la page d’accueil de votre compte (nouveaux membres, les connectés, les profils populaires, …) et une bonne quantité de fonctionnalités sont disponibles : Ajout de photos/vidéos sur un profil, la roulette « Hot or Not », une section Chat/Messagerie Instantanée, des blogs perso, un « Magazine » et des « Blings » pour personnaliser son profil.

Les profils d’utilisateurs y sont bien détaillés, avec la possibilité d’ajouter des informations classiques (signe astrologique, couleur de cheveux, …) mais aussi de répondre à des questionnaires approfondis (pour décrire votre situation, vos ambitions, vos qualités, …).

Mais… puisqu’il est impossible d’analyser un site sans parler objectivement de ses défauts, nous devons aussi signaler que tous ces bons points sont ternis par des défauts de taille. Il y a de quoi dire avec AsiaFriendFinder.com quand on parle de problèmes chroniques.

La vérité derrière la belle façade

Cette bonne première impression que vous laisse le site avec sa belle gueule et ses nombreuses options ? Vous risquez de l’oublier assez vite lorsque vous commencerez à les regarder de plus près.

Son Chat et son module de Messagerie instantanée sont à l’abandon, n’attirant aucun membre dans leurs dizaines de salons de discussion destinés à toutes les régions de la planète. Les blogs persos sont tous morts, le message le plus « récent » y ayant été posté datant de 2013. Et les « Magazines », pour lesquels on pourrait espérer des articles fréquents postés par des employés du site, ne sont en fait que des forums glorifiés où l’activité se fait aussi très rare (dernier message daté à l’été 2016).

Le « Bling » que le site vous propose d’ajouter pour « montrer votre personnalité » ? Ce ne sont que des icônes toutes simples, qui peuvent être ajoutées à votre profil et sont censées représenter quelque chose de concret. Mais passé les images au message évident (femme légèrement vêtue ou couple de jeune marié par exemple), la signification de certaines seront des plus abstraites. Que veulent annoncer par exemple ceux qui ont choisit d’ajouter une icône de dauphin, ou de bonhomme de neige pour leur « personnalité » ?

La communauté AsiaFriendFinder

Au lieu d’être facile et plaisante, la recherche d’un contact parmi les nombreux comptes du site devient donc une corvée, surtout si l’on a pas payé l’une des formules d’abonnement permettant de déverrouiller plus de critères de recherche. Sans payer (6€/mois pendant un an ou 21€ pour 1 mois), on ne pourra pas discuter avec qui que ce soit et on devra se contenter de recherches sur l’âge et l’emplacement d’une personne, pour filtrer plus d’un million et demi de comptes sur le site.

Un chiffre assez élevé pour un site réservé à ceux qui sont intéressés par la communauté asiatique, qui rassure… tant que l’on n’entre pas dans les détails.

Pour nous autres Français, AsiaFriendFinder risque d’avoir du mal à faire trouver une rencontre asiatique malgré la très grosse proportion de profils de cette origine. La répartition de la communauté du site est très inégale, avec plus d’un million de comptes en Chine, 200 000 aux USA et 20 000 en Europe (seulement 5000 en France). Le ratio homme/femme est aussi très désavantageux pour ses messieurs, qui sont dix fois plus nombreux que les femmes : Environ 200 000 femmes y sont inscrites dans le monde (400 en France), contre environ 1,2 million d’hommes (3500 en France).

Et si on se met à prendre en compte le nombre de comptes qui ne se sont pas connectés depuis un long moment, le constat devient encore plus affligeant : en France, à peine une dizaine de personnes ont utilisé AsiaFriendFinder récemment, depuis moins de 3 mois (le site arrête de « compter » après 3 mois d’inactivité). Bonne chance à vous si vous vous voulez faire des rencontres parmi les quelques centaines de personnes présentes en Live tous les jours… sur l’ensemble du globe.

Un support ? Quel support ?

Ces signes semblent montrer que, même si AsiaFriendFinder a été un moment un acteur majeur du marché, il a perdu depuis de sa superbe. Sur le déclin, lié à un groupe racheté à plusieurs reprises ces dernières années, on aura du mal à conseiller son utilisation. Surtout avec un service client totalement aux fraises, censé être disponible 7j/7 et 24h/24, mais qui ne réagit pas lorsque des photos horribles sont postées (des hommes nus avec leur membre dans la main parmi les « photos populaires »…. ça fait mauvais genre) et ne supprime pas les comptes clairement à l’abandon.

AsiaFriendFinder (AsiaFriendFinder.com)

AsiaFriendFinder (AsiaFriendFinder.com)
5

Fonctions et design

5/10

Simplicité d'utilisation

7/10

Qualité des profils

7/10

Popularité

4/10

Service Client

2/10

Le Positif

  • Le design moderne
  • Les nombreux profils de personnes Asiatiques

Le Négatif

  • La communauté mal dispersée sur le globe
  • Les fonctions nombreuses mais presque toutes inutiles
  • La faible quantité de connectés au quotidien
  • Le service client qui n'intervient pas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *